La location étudiante en 10 questions

S’abonner

Les colocations sont réservées aux étudiants ?   faux__1_.png

Les étudiants ne représentent aujourd’hui que 40% des colocataires. On observe une plus large majorité de jeunes actifs en colocation (45%)

 Le risque d’impayé est plus important avec des étudiants ? faux__1_.png

Peu d’étudiants ont les ressources suffisantes pour subvenir à leurs besoins par eux-mêmes.

Mais ils ont un avantage non négligeable, les garants qui sont pour la majorité leurs parents.

 Les étudiants ne cherchent que des studios ?  faux__1_.png

Le studio ou le format 1 pièce sont les plus adaptés mais les grandes surfaces sont également très recherchées par les étudiants attirés par la colocation. Principal avantage : les étudiants ont un budget pratiquement identique pour un espace dans une colocation que pour un studio. L’intérêt pour eux est de pouvoir avoir un grand espace commun plus agréable à vivre qu’un petit studio.

C’est d’autant plus vrai dans les grandes villes où se loger devient de plus en plus compliqué et cher (Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, etc.).

De plus ce mode de location est propice aux rencontres et à la vie sociale, essentielles au bien-être des jeunes étudiants.

Le bail de location est plus court ? vrai__1_.png

En effet, si vous louez en meublé les baux peuvent être de 1 an voire 9 mois au minimum. Cependant, de nombreux étudiants quittant leur logement se chargent de trouver un remplaçant lors de leur départ. Le bouche à oreille est le facteur clé. D’autre part beaucoup d’étudiants se logent pour des cursus assez longs (2 ans pour un BTS ou une prépa, 3 ou 5 ans pour une grande école, plus de 5 ans dans la santé). Dans ce cas ils ne changent pas de location durant toute leur scolarité.

Les étudiants dégradent plus souvent les logements ?  faux__1_.png

Malgré une image plutôt fêtarde, les étudiants sont souvent de sortie. Le logement leur sert principalement de dortoir et de salle de révision au calme. La plupart des logements étudiants sont moins dégradés que les logements familiaux.

En tant que bailleur il est possible d’être payé d’une partie de son loyer par la CAF ? vrai__1_.png

Si le locataire bénéficie d’aides au logement (APL, etc.), ces aides peuvent être automatiquement versées sur le compte du bailleur et le locataire n’a plus qu’à compléter le montant du loyer. Cela réduit le risque pour le propriétaire.

La majorité des étudiants vivent dans un appartement universitaire type CROUS ? faux__1_.png

Les étudiants vivant dans des résidences étudiantes ou des cités universitaires représentent moins de 20% des étudiants. 

Le préavis de départ est plus court pour des étudiants ? vrai__1_.png

En effet, lors de baux meublés étudiants, le préavis est seulement d’1 mois contre 3 pour de la location nue.

Il n’est pas rentable de louer à des étudiants ? faux__1_.png

C’est même plutôt l’inverse, louer à des étudiants peut s’avérer très rentable. Comme évoqué précédemment, les avantages sont nombreux :

  • Location meublée très avantageuse fiscalement (LMNP)
  • Colocation possible qui booste le loyer et la rentabilité
  • Turnover important qui permet de rénover l’appartement régulièrement
  • Impayés faibles car ce sont les parents qui règlent le loyer

Les biens dans les villes étudiantes sont forcément plus chers ? faux__1_.png

Certaines villes telles que Montpellier ou encore Agen proposent des prix au m2 relativement bas loués à des loyers légèrement plus bas que dans des villes comme Bordeaux. De ce fait, certaines villes étudiantes peuvent vous offrir de gros rendements.

Vous souhaitez louer à des étudiants mais ne trouvez pas le bien idéal : ce plugin gratuit qui affiche la rentabilité d'un bien directement sur les sites d'annonce immobilière peut vous aider. 

Trouver un bien rentable

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires

0 commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.