Comment éviter les impayés de loyers pour un investissement locatif ?

S’abonner

Pour tout propriétaire, les impayés de loyer représentent une hantise. Cela demande du temps à gérer et peut induire des soucis financiers. Dans tout le processus de location, du choix de locataire à la gestion, il existe des bonnes pratiques à connaître pour endiguer au maximum la menace de l’impayé et ainsi éviter des soucis. Nous allons vous donner quelques conseils. 

junior-ferreira-7esRPTt38nI-unsplash.jpg

Bien sélectionner ses locataires

Bien choisir ses locataires est forcément primordial pour éviter les impayés de loyer. Il convient donc pour vous de sélectionner des locataires qui ont les moyens de vivre dans votre bien. Il ne faut pas qu'ils aient la tête sous l'eau après avoir payé leur loyer. Pensez à regarder si leur reste à vivre est suffisant une fois que vous enlevez la charge du loyer. 

Avec l'outil de gestion locative de Rendement Locatif, vous avez accès à un tableau de bord vous permettant de visualiser tous les candidats potentiels à votre annonce de location. Chaque candidat a un score attribué par notre algorithme vous permettant de voir rapidement les dossiers les plus adaptés à votre bien. Il s'agit d'un score établi sur 100.

Ce score est déterminé en fonction des informations déclarées par le candidat (revenus, situation professionnelle, garant, etc.) que nous recoupons avec les données de votre bien (loyer, charges, etc.). Cela vous permettra de choisir plus vite et ainsi de relouer votre bien rapidement. 

dashboard_candidat_remise_en_location__1___1_.jpg

Découvrir la remise en location à distance

 

Offrir un logement de qualité

En réaménageant et en redécorant votre bien au mieux, vous pourrez louer plus cher et donc optimiser le rendement de votre investissement locatif. Vous pouvez provoquer également un véritable coup de cœur.  

Vous aurez donc tendance à louer plus vite également. Cela évitera les moments de creux entre 2 locataires. Votre appartement se démarque ainsi des autres et vous garderez plus longtemps vos locataires car on reste plus longtemps dans un endroit où on se sent bien.  De manière générale, lorsqu'un locataire se sent bien dans son logement, il essaie de le garder et a tendance à y faire plus attention. 

Si votre bien est libre en ce moment ou qu'il le sera bientôt, c'est peut être le moment de penser à rénover votre bien. 

Depuis votre canapé et en seulement quelques clics, Rendement Locatif vous permet de redécorer votre intérieur très rapidement pour booster votre location.

En effet, décorer est un métier et ce n’est pas donné à tout le monde de savoir aménager et bien décorer un endroit. De plus, cela prend du temps. Chaque logement est différent, vous bénéficierez donc d’une étude personnalisée et adaptée à chaque bien.

Si vous vous demandez « quel style de décoration intérieure adopter ? », sachez qu’une architecte spécialiste des problématiques des investisseurs est à votre disposition ! 

Envoyez-lui vos plans et le style souhaité, elle vous propose une analyse optimale et une solution complète et à distance. Elle utilise les meilleurs logiciels de rendus 2D et 3D et vous envoie la liste exacte de ce que vous devez acheter !

Redécorer son bien à distance

Prendre des garanties

Pour vous permettre de garantir vos loyers, plusieurs solutions existent. Cependant, cela nécessite de bien étudier les garanties et conditions de ces différentes solutions. 

1. Demander des garants

C'est la solution la plus courante. En effet, en tant que propriétaire, vous pouvez imposer au locataire de déterminer une personne qui cautionnera le logement. Cela signifie qu’en cas de loyer impayé par le locataire, vous pouvez vous retourner vers la personne qui se porte caution. Cela peut être une personne physique ou morale.

2. La garantie Visale

Proposée par le gouvernement, la garantie Visale est une caution gratuite pour des bailleurs. Elle permet également aux personnes n'ayant pas de garant d'accéder à plus de logements. 

Cependant, cette garantie ne s’adresse pas à tout le monde. Elle est soumise à conditions et l'éligibilité du locataire dépend de : 

  • son âge : il doit avoir entre 18 et 30 ans ;
  • ou son statut : s'il a plus de 30 ans et est salarié d’une entreprise du secteur privé ou agricole, s’il a reçu une promesse d’embauche et si sa demande de garantie Visale est réalisée jusqu’à 6 mois après sa prise de fonction (hors CDI confirmé) ou jusqu’à 6 mois après sa mutation.

Pour obtenir la garantie Visale, le logement doit également être éligible et doit respecter les conditions suivantes : 

  • Le bien doit être la résidence principale du locataire,
  • Il doit être situé sur le territoire français,
  • Le bien doit être conforme à la loi et faire l’objet d’un bail de location,
  • Il doit être issu d’un parc privé (personne physique ou morale). 
  • le montant du loyer correspond au plafond imposé par la garantie Visale.

Selon le type de location, le profil de votre locataire, il n'est pas toujours possible de bénéficier de cette garantie Visale. Cependant d'autres solutions existent. Nous allons les voir en suivant.  

3. Garantie Loyers Impayés

Aussi appelée GLI, il s'agit d'une assurance facultative qui permet de s'assurer en cas de non-paiement de loyer par son locataire. Elle permet au propriétaire d'être protégé contre les impayés et les dégradations et peut prendre en charge l'éventuelle action en justice à engager contre le locataire.  

Et si on vous disait que vous pouvez bénéficier d'une Garantie Loyers impayés gratuite ? 

Pour sécuriser vos loyers et votre rentabilité, nous avons élaboré un partenariat qui vous permet de bénéficier d'une GLI gratuite. 

Bon à savoir : En général vous pouvez encore souscrire une garantie loyer impayé pour des baux en cours. 

Bénéficier d'une GLI gratuite

Contacter son locataire rapidement 

Si des retards, défauts de paiements surviennent, il ne faut pas laisser traîner les choses. Prenez les devants et contactez directement votre locataire afin de comprendre ce qu'il se passe. Essayez d'être compréhensif et d'apporter des solutions. Vous pouvez mettre en place un échelonnement, voir avec lui pour que l'allocation CAF vous soit versée directement, etc.

Les impayés de loyers et la crise du coronavirus

Jusqu'à présent, aucune mesure n'a été annoncée par le gouvernement concernant les loyers d'habitation. Votre locataire n'a donc pas le droit de suspendre les paiements de son loyers. 

Cependant, si les revenus de vos locataires sont impactés par cette crise et si cela est possible, l’Anil conseille la mise en place d’un plan d’apurement. Cet accord à l’amiable écrit prévoit l’étalement du remboursement de la dette locative sur quelques mois. Cela sera plus facile à gérer qu‘un contentieux judiciaire coûteux et encore plus long que d’ordinaire en raison du coronavirus.

La trêve hivernale ayant été prolongée de deux mois, aucun locataire ne peut être expulsé jusqu’au 31 mai inclus, même en cas d’impayé.

Vous avez des soucis avec votre locataire mais ne savez pas comment les gérer ? Faites appel à des experts qui pourront vous conseiller selon votre situation.  

Se faire conseiller

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 1 sur 1

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.